Qu'est-ce que le Rassemblement pour un Pays Souverain (RPS)

Mouvement de la société civile, sans attaches avec les partis politiques, pour promouvoir l’indépendance du Québec et la défense de la langue française.

Le Rassemblement pour un pays souverain s'oppose au nouveau logo d'Aliments du Québec

Publication : mardi 5 mai 2020

Une lettre datée du 9 avril dernier et signée par huit personnalités, dont plusieurs leaders de mouvements nationaliste et envoyée au Premier ministre du Québec, lui demandant d'intervenir auprès de l'OSBL «Aliments du Québec» pour le retrait du nouveau logo de cet organisme qui a retiré nos symboles nationaux : la fleur de lys et la couleur bleue.  Nous demandons le rétablissement de l'ancien logo où nos symboles nationaux étaient présents pour promouvoir l'achat des produits fabriqués au Québec et favoriser la reprise économique.  Voici cette lettre.

                              

Saint-Eustache, le 9 avril 2020

 

Monsieur François Legault

Premier ministre du Québec

 OBJET : Changement du logo d’Aliments du Québec

 

Monsieur le Premier ministre,

                 Votre gouvernement amorce un immense chantier économique où la solidarité des Québécoises et des Québécois est requise pour se sortir de la crise actuelle. Nous croyons que cette initiative est nécessaire, voire essentielle à la reprise économique du Québec.

                 Aliments du Québec est un OSBL composé d’acteurs importants du secteur agro-alimentaire dont la mission est de « promouvoir l’industrie agroalimentaire à travers les marques ‘’Aliments du Québec’’» et ’’Aliments préparés au Québec’’ et leurs déclinaisons respectives ».  Cet organisme fonde ses recommandations en s’appuyant sur des lois  et normes du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dont un représentant du ministère siège au conseil d’administration.

                 Or nous apprenons qu’en date du 1er octobre 2019, par voie de communiqué de presse, le logo de l’organisme a fait l’objet d’un changement graphique. La version modifiée nous dévoile un nouveau logo où la fleur de lys est supprimée et la couleur bleue devenue à peine perceptible pour être remplacée par la couleur jaune.  Une des raisons invoquées pour justifier ce changement est la modernité.  Comme si la modernité interdisait l’utilisation des symboles propres à une nation. Ce geste est un égarement. Un correctif s’impose.

                 À l’heure où tous les Québécois doivent se serrer les coudes pour affronter la crise sanitaire et pour relever un défi à la hauteur de leurs aspirations nationales, il nous apparaît inconcevable que l’on tolère ce retrait d’une référence au symbole national et aux couleurs du Québec. Les symboles comptent. Et ce logo ne pointe pas du tout le même horizon de référence que le superbe  graphique visuel « du panier bleu ». Ce dernier, par ailleurs, reste aussi prisonnier d’une contradiction : son nom de domaine ne porte pas le suffixe « .quebec »  qui devrait pourtant aller de soi pour un organisme voué à la promotion des produits québécois.

                 Nous vous serions reconnaissants de prendre les mesures nécessaires pour amener  Les Aliments du Québec à utiliser un logo traduisant fierté et appartenance comme le faisait le précédent logo. L’effort de reconstruction nationale est déjà suffisamment exigeant, il est inutile de l’alourdir davantage en envoyant un  message discordant à la population québécoise.                

                 Veuillez agréer monsieur le Premier ministre, l’expression de notre plus haute considération.

                                                                           

Benoît Roy                                                                           Robert Laplante

Président du Rassemblement pour un pays souverain               Directeur- L’Action nationale

 

Marie Massé, co-auteure du livre                                             René Ricard, co-auteur du livre

«Ce que le Canada ne vous dira jamais»                                  «Ce que le Canada ne vous dira jamais»

 

Claudette Carbonneau                                                            Me Maxime Laporte

Présidente des OUI Québec                                                     Président général de la SSJB de Montréal

 

Étienne-Alexis Boucher                                                            Monsieur Jean-Paul Perreault

Président de la Société nationale de l’Estrie                                Président du mouvement Impératif                                                                                                français

 

 c.c. : monsieur André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

         monsieur Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

0
0
0
s2sdefault

Photos du souper du 16 février 2017