COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DÉCHETS DANGEREUX : DÉMISSION DE BENOIT CHARETTE (CAQ) EXIGÉE

Publication : vendredi 5 août 2022

Montréal, le 4 août 2022 — Le Rassemblement pour un Pays Souverain vient de prendre connaissance de la nouvelle de Radio-Canada,       (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1901563/fonderie-horne-dechets-dangereux-arsenic-environnement-cuivre-recyclage?fbclid=IwAR1nbWTL2hUaQdKd6XnGN07zJ7hacv-Ky7xeqcpp9EH05YofYgFUOs9rhOg  ),   à l’effet que des déchets dangereux du monde entier soient  apportés et brûlés à la Fonderie Horne du Québec.  Nous savions que cette entreprise recyclait des matières dangereuses mais pas à ce point.

 Le président du RPS, monsieur Benoît Roy se pose des questions sur le sérieux du titulaire du  ministère de l’Environnement dans le cabinet Legault,  à protéger l’environnement québécois.

 Pour le président du RPS, le ministre de l’Environnement du Québec, monsieur Benoit Charette, (CAQ) a abdiqué à ses responsabilités et obligations envers les Québécois dans ses fonctions. En tant que ministre de l’environnement, il aurait dû savoir ce qui se tramait derrière cette usine controversée pour ses rejets excessifs d’arsenic et de matières dangereuses.

 Il aurait dû poser des questions relatives au transport sur les routes du Québec de ces matières dangereuses et toxiques.  Les a-t-il posées ?  A-t-il posé les questions de ce qu’il advenait des résidus de ces matières une fois brûlées ? 

En matière de transparence, son travail est à l’image du gouvernement de la CAQ : opaque.  Devant l’incapacité du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à protéger les Québécois et leur environnement, nous exigeons sa démission immédiate.  Les citoyens du Québec méritent mieux comme ministre responsable de l’Environnement.

 -30-

 Source :
Benoît Roy

Président du Rassemblement pour un Pays Souverain

www.rps.quebec

0
0
0
s2sdefault